Le business de la dépression

Publié le 30 Janvier 2016

« Vendre » la théorie de la dépression Pour vendre un produit, les pharmaceutiques doivent convaincre le consommateur qu’il en a besoin
 
le marché de la dépression est devenu tellement important qu'il faut le fragmenter en sous unités pathologiques plus précises : dysthymie, dépression récurrente brève, dépression masculine versus dépression féminine, voire phobies sociales requalifiées...
 
Des millions de personnes normales ont ainsi été amenées à croire qu'elles souffrent de pathologies inexistantes et exagérées, telles "la préhypertension", "le désordre d'anxiété généralisée",

Rédigé par betabloquants

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Assistante de Mr Faugeras 09/03/2017 14:18

http://www.psychanalyseparisfaugeras.fr/ – https://www.psychologue-faugeras.com/