les drogues dures légales ou illégales provoquant une dépression iatrogène

Publié le 30 Janvier 2016

en 1999 le professeur Lader a indiqué : "il est plus difficile de sevrer des personnes des benzodiazepines que de l’héroïne.
 
Les dangers de la toxicomanie aux antidépresseurs
 
Amphétamine
médiator, antidépresseurs, zyban,
 
dépression de ce système enkèphaline-endorphine et les troubles du manque
 
dont : le neurontin, le lyrica...
 
Barbituriques
 
Methadone et apparentés
 
Cocaïne
 
Les dangers toxicomanie à la ritaline
 
Corticostéroïdes (cortisone...)
 
Les dangers de la toxicomanie aux antihistaminiques
 
alcoolisme iatrogène
 
"Nous croyons qu'une pratique plus rationnelle de la psychiatrie éliminerait l'usage d’une médication si dangereuse."
 
mépronizine, donormyl, noctran, théralène, vastarel, nozinan, phénergan...
 
Les dangers de la toxicomnie aux bêta-bloquants
 
opioïdes
 
C'est le premier classement fondé sur des preuves scientifiques de dommage à la fois les individus et la société. Il a été conçu par des conseillers du gouvernement
 
 
"En d'autres termes, aucune caractéristique chimique ne peut distinguer entre un psychotrope appelé " drogue " et un autre appelé " médicament "

Rédigé par betabloquants

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article